Aller au contenu principal
AFCN - Agence Fédérale de Controle Nucléaire Imprimer la page en cours

Ensemble pour vous protéger

Solutions possibles face au radon

Prévention

Si vous envisagez de construire, vous pouvez prendre des actions préventives face au radon. Celles-ci sont d'ailleurs plus faciles à mettre en œuvre pendant la construction qu'après.

De façon générale, les solutions préventives font appel à deux principes : limiter l'entrée du radon et/ou évacuer l'air chargé de radon.

Il faut donc bien s'assurer de l'étanchéité de l'interface, notamment au niveau des perforations (sanitaire, électricité, gaz,...) et des liaisons (joints entre le plancher et les murs).

 

La principale mesure à prendre est de prévoir une barrière étanche contre le radon. Ce « pare-radon » est une membrane étanche, c’est-à-dire une bâche en plastique spécial, placée à l’interface entre le sol et le bâtiment.

 

Il est également possible de poser une membrane étanche au radon sur les parois verticales.

Un vide sanitaire, une couche perméable ventilée (enrochement ou gravier) ou un système de drainage (tuyaux perforés) en dessous de la dalle permettent l'évacuation du radon avant qu'il n'atteigne la barrière anti-radon. Si la concentration est toujours trop élevée (à évaluer après la construction), un extracteur d'air peut être connecté au système pour mettre le sous-sol en dépression.

Enfin, il peut s’avérer utile d’équiper le bâtiment d’une ventilation adaptée, de préférence avec échangeur de chaleur. Un renouvellement d'air suffisant diminue la concentration en radon, tout en diminuant le coût de l'énergie grâce à la récupération de chaleur.

En savoir plus :