NL : FR
 Flux RSS
Arrow Plan du site

Notre mission

' L'AFCN promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement
contre les dangers des rayonnements ionisants'.

RADON

L'AFCN impose l'arrêt de NTP Europe à Fleurus


L'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a ordonné à l'entreprise NTP Europe de Fleurus de stopper toutes ses opérations de production. L'AFCN a en effet constaté que l'entreprise ne respecte pas certaines prescriptions de sûreté et qu'elle ne peut donc pas garantir un niveau suffisant de sûreté nucléaire et de radioprotection.

NTP Europe est une filiale de NTP Radioisotopes, basée en Afrique du Sud. Cette firme est spécialisée dans la production de sources radioactives industrielles utilisées par exemple pour la gammagraphie industrielle.*

NTP Europe a commis ces dernières années plusieurs infractions à la réglementation. L'AFCN a par conséquent rédigé un PV et averti l'entreprise qu'il était indispensable de réaliser des progrès sur le plan de la culture de sûreté. NTP Europe a eu plusieurs occasions de se conformer à la réglementation, mais une réaction adéquate se fait encore attendre.

Le 2 décembre 2016, l'AFCN et sa filiale technique Bel V ont mené une nouvelle inspection chez NTP Europe. Les inspecteurs ont constaté que, malgré les avertissements répétés, la situation ne s'était pas améliorée et que le risque de contamination et d'irradiation était non négligeable. L'AFCN a dès lors ordonné à l'entreprise de stopper toutes ses opérations de production. NTP Europe pouvait cependant toujours réceptionner des conteneurs, en décharger les sources radioactives, réaliser leur entretien et les envoyer vers un autre site pour rechargement. Le 5 décembre 2016, un incident a amené l'AFCN à faire également arrêter les opérations de déchargement des conteneurs.

Concrètement, cet arrêt signifie que NTP Europe ne peut plus exploiter ni manipuler jusqu'à nouvel ordre des sources radioactives et des déchets radioactifs, excepté pour des opérations utiles à la remise en état des installations (comme par exemple l'évacuation de déchets radioactifs vers l'ONDRAF).

L'objectif de cet arrêt est de donner à NTP Europe le temps de revoir toutes ses procédures relatives à la sûreté nucléaire et à la radioprotection. Avant d'envisager un éventuel redémarrage, l'entreprise doit entre autres se mettre en règle par rapport aux infractions commises.

La décision de faire stopper les installations et opérations a été formalisée dans un arrêté AFCN. L'AFCN et Bel V suivent de près la situation chez NTP Europe par le biais de leurs inspections.

* Dans l'industrie, on utilise les rayonnements ionisants entre autres sur des chantiers pour contrôler l'épaisseur du tuyaux ou des soudures.


12 Décembre 2016


Contact

 
 
 

INES

 


 version imprimable Home

Copyright 2013 © - Mention légale