Aller au contenu principal

Arrêt du réacteur de Doel 1 : mise à jour de la situation

Lundi 23 avril, Engie-Electrabel, l’exploitant de Doel 1, a constaté une fuite de faible importance dans un circuit d’eau de refroidissement de secours connecté au circuit primaire du réacteur de Doel 1. L’AFCN a communiqué à deux reprises sur son site web à ce sujet. 

>> Consulter le message web du 28/04/2018
>> Consulter le message web du 02/05/2018

Depuis lors, l’exploitant a pris les actions et mesures nécessaires afin d’étudier en détail cet évènement et d’en déterminer les causes. L’AFCN a fait part de ses exigences concernant la gestion future de cet évènement. Une rencontre est organisée chaque semaine entre l’AFCN, sa filiale Bel V et l’exploitant afin de discuter de l’avancement de ce dossier. 

L’exploitant a examiné le tuyau en question avec plus de précision, et a constaté que la fuite se situe à côté d’une soudure, et non sur une soudure comme initialement envisagé. La fuite se trouve sur une partie du tuyau qui est accessible, car elle n’est pas enfouie dans le béton, ce qui rend plus facile la réparation. La cause de l’évènement sera déterminée après l’enlèvement de la partie de tuyau concernée et son analyse en laboratoire, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines.

Le 14 juin, l’AFCN a approuvé la méthode de réparation proposée par l’exploitant.

Les discussions entre l’AFCN et l’exploitant, les inspections complémentaires, et l’analyse de la cause cet incident continuent. L’AFCN a défini un certain nombre de points d’attention, sur lesquels elle devra donner son approbation formelle avant que l’exploitant ne puisse mettre en oeuvre ces actions.  

L’AFCN continue à suivre la situation avec attention, et l’exploitant ne pourra redémarrer le réacteur de Doel 1 qu’après avoir reçu le feu vert de l'AFCN.