Aller au contenu principal

Belgoprocess: anomalie classée au niveau 1 sur l'échelle INES

Les relevés de la seconde moitié d'avril ont fait apparaître que les limites de concentration pour les rejets atmosphériques de tritium avaient été faiblement dépassées dans un batîment de stockage de lots spéciaux de déchets chez Belgoprocess. Des mesures complémentaires ont permis de déterminer que le dégagement de tritium provenait d'un emballage d'ampoules de tritium.

Cette concentration plus élevée en tritium contrevenait aux directives et procédures internes, ainsi qu'aux dispositions réglementaires pour le stockage de ce type de déchets. Ces déchets ont donc été immédiatement réemballés dans un emballage métallique scellé afin de prévenir tout autre dégagement de tritium.

L'AFCN et sa filiale technique Bel V ont été informés immédiatement de la constatation de cette anomalie.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Cette échelle est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cet événement n'a eu aucun impact sur la santé des travailleurs ou de la population, ni sur l'environnement.