Aller au contenu principal

Bruker microCT: anomalie classée au niveau INES-1

Le 12 juillet 2016, un incident de radioprotection est survenu dans l'entreprise Bruker microCT. Lors du réglage d'un micro scanner CT, les deux opérateurs ont constaté l'absence des protections latérales plombées dont la fonction est de les protéger de l'exposition aux rayonnements. L'appareil a immédiatement été débranché et l'AFCN en a été informée.

L'enquête menée sur place par l'AFCN et l'organisme agréé AVC a révélé que l'erreur est due à une mauvaise communication entre les différents services de l'entreprise Bruker microCT et au non-respect de la procédure générale en matière de radioprotection.

Une évaluation de la dose effectuée par l'expert agréé montre que la dose reçue par les opérateurs ne dépasse pas les 200 microsievert, une valeur inférieure à la limite de dose légale prescrite pour les personnes professionnellement exposées (20.000 microsievert sur 12 mois glissants).

Cet événement a été classé au niveau 1 sur l'échelle INES. INES (International Nuclear Event Scale) est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).