Aller au contenu principal

Démantèlement de FBFC International : arrêt temporaire de la libération de matières radioactives

FBFC International est un établissement de classe I situé à Dessel, qui produisait des éléments combustibles destinés aux centrales nucléaires. L'entreprise a arrêté l'ensemble de ses activités de production et l'autorisation de démantèlement pour l'ensemble du site a été délivrée par arrêté royal en 2013.  

Suite à une inspection inopinée le mercredi  27 janvier 2016, l'AFCN a constaté un manque de connaissance des procédures pour les mesures de libération par les opérateurs. L'Agence a donc exigé l'arrêt immédiat des activités liées à la libération de matières radioactives.  

Le démantèlement d'un établissement nucléaire est une opération qui génère d'importantes quantités de déchets. Ceux-ci suivent deux filières : une première filière rassemble les déchets évacués par l'ONDRAF ; une seconde filière concerne des déchets très faiblement radioactifs qui ne représentent aucun danger pour l'Homme et pour l'environnement, et qui peuvent être recyclés ou réutilisés lorsque ces déchets satisfont à certaines conditions. Pour vérifier que ces déchets radioactifs suivent la bonne filière, ils doivent être mesurés et libérés séparément selon une procédure prédéfinie et préalablement approuvée par l'autorité de sûreté. Ce n'est qu'après ce contrôle que les déchets peuvent être évacués ou libérés pour recyclage ou réemploi.  

Un programme de formation pour les personnes impliquées dans le processus de libération de matières radioactives doit être mis en place par FBFC et soumis à l'approbation de l'AFCN qui s'assurera ensuite que les personnes ont été correctement formées. Sous ses conditions, les mesures de libération pourront reprendre.