Aller au contenu principal

Les producteurs de boissons passent à une nouvelle méthode de mesure de la hauteur de remplissage des récipients

L'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a pour mission de protéger la santé de la population, des travailleurs et l'environnement contre les effets négatifs des rayonnements ionisants. Un des principes de base de la réglementation relative aux rayonnements ionisants est que l'utilisation des rayonnements ionisants doit être justifiée. Les avantages et les inconvénients doivent être pesés les uns par rapport aux autres. Des récentes études et des développements technologiques rendent parfois possible le recours à des méthodes alternatives, comportant moins de risques. Dans ce cas, l'AFCN peut interdire certaines applications utilisant des rayonnements ionisants. 

C'est le cas pour l'utilisation de la substance radioactive américium-241 lors de la mesure de la hauteur de remplissage des récipients de boissons. L’AFCN a constaté que ces mesures pouvaient également être effectuées à l'aide d'appareils optiques ou d’appareils à rayons X. Par conséquent, l'AFCN a interdit l'utilisation de l’américium-241 dans ce cadre depuis 2018. Depuis lors, l'AFCN n'a pas accordé de nouvelles autorisations pour cette application. Les entreprises, qui avaient encore de l'américium-241 en leur possession, devaient l'évacuer avant la fin de 2020. C'est désormais chose faite, en coopération avec l’Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies (ONDRAF).

L'interdiction de l'utilisation de l'américium-241 radioactif présente plusieurs avantages :

  • Plus de risque de contamination radioactive des installations
  • Plus de risque de contamination radioactive à l'intérieur et à l'extérieur des installations en cas d'incendie
  • Plus de risque de générer des sources orphelines (sources radioactives se retrouvant dans le flux des déchets ordinaires) en cas de mauvaise gestion.