Aller au contenu principal

Tihange 3 : anomalie classée au niveau INES 1

Le jeudi 6 octobre 2016, lors d'un contrôle, Electrabel a constaté qu'un des circuits de refroidissement de secours de Tihange 3 n'était pas disponible. Cette situation constitue un écart par rapport aux exigences réglementaires. L'unité était à l'arrêt pour révision.

Une erreur de manipulation d'une vanne lors d'un test visant à vérifier les réponses de différents signaux et alarmes dans l'unité, est à l'origine de l'indisponibilité du circuit de refroidissement.

Electrabel a déclaré l'écart à l'AFCN et à Bel V dès que l'indisponibilité a été constatée, le vendredi 7 octobre.

La situation a immédiatement été corrigé. Le circuit de refroidissement de secours est depuis lors pleinement opérationnel.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). INES est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cet événement n'a eu aucun impact sur la santé des travailleurs ou de la population, ni sur l'environnement.