Aller au contenu principal

Types de rayonnements ionisants

Un noyau peut chercher à se stabiliser en émettant différents types de rayonnements :

  • en perdant ses propres particules (protons et neutrons) : rayonnement alpha ;
  • en transformant un neutron en proton ou vice-versa : rayonnement beta moins ou beta plus ;
  • en émettant des photons (particules composants la lumière) : rayonnements gamma et rayons X.

Ces rayonnements diffèrent les uns des autres par leur nature et leur pouvoir de pénétration dans l’air ou dans d'autres matières. Autrement dit, ils n’ont pas tous la même puissance et se déplacent sur des distances plus ou moins longues.

Une particule alpha a une portée limitée dans l’air, une simple feuille de papier suffit à l’arrêter.
Le rayonnement beta peut se déplacer jusqu'à quelques mètres dans l'air et est stoppé par une feuille d’aluminium.
Les rayonnements gamma et X sont quant à eux beaucoup plus pénétrants. En fonction de leur énergie, ils peuvent parcourir plusieurs dizaines de mètres dans l’air. Il faut une épaisse couche de béton ou de plomb (plusieurs centimètres) pour les arrêter.