Aller au contenu principal

Questions fréquemment posées

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif provenant de l'uranium présent dans le sol et les roches. Depuis le sous-sol, il peut s'infiltrer dans tout type de bâtiment : maison, bureau, école etc. Il peut représenter un danger pour votre santé et celle des autres occupants du bâtiment.

En savoir plus :

Quel est le risque pour ma santé ?

Le radon pénètre dans les poumons avec l'air que vous respirez. Arrivé dans les poumons, il irradie les tissus, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer.
Le cancer du poumon tue environ 7.400 Belges chaque année. On estime que dans 7% des cas, le radon en est la cause. C'est la substance cancérogène la plus dangereuse dans les habitations. En Belgique, le radon est responsable d'environ 40% de l'irradiation subie par la population.

Comment le radon s’infiltre-t-il dans un bâtiment ?

Le radon peut pénétrer dans le bâtiment par les fissures du sol, les joints entre les parois, les fissures des murs et de la dalle, le vide ventilé et la cave, les équipements sanitaires, les approvisionnements d'eau ou encore par l’air extérieur.

Pourquoi trouve-t-on plus de radon dans le Sud de la Belgique que dans le Nord ?

En Ardennes, les roches contiennent généralement plus d'uranium. Les roches ardennaises sont aussi plus fracturées, ce qui facilite la migration du radon vers l'atmosphère.
Au contraire, le sous-sol du nord du pays est composé de couches d’argile et de sable. Il est donc plus meuble et retient davantage le radon dans le sol.
Dans la région ardennaise, la présence de radon est donc plus importante, ce qui accroît son accumulation dans les bâtiments. Si vous habitez dans le sud du pays, vous courrez dès lors un risque plus élevé d'avoir un problème de radon dans votre maison.

En savoir plus :

Comment connaître le taux de radon dans mon habitation ?

Si vous voulez connaître le taux de radon dans votre habitation, vous pouvez commander un test radon sur le site http://www.actionradon.be/.

En savoir plus :

Comment dois-je utiliser mon détecteur radon ?

Lorsqu’il est envoyé chez vous, le détecteur est emballé dans un sachet en aluminium. Une fois enlevé du sachet, il est prêt à être utilisé. Pour une utilisation optimale, enlevez le détecteur du sachet aluminium et déposez-le tel quel sur une armoire de la pièce la plus occupée du rez-de-chaussée (de préférence le living ou la chambre à coucher). Si le rez-de-chaussée n’est pas fréquemment occupé, le détecteur peut être posé au premier étage dans la pièce la plus fréquentée.
Evitez de placer le détecteur dans la cave (sauf si la cave est habitée) ou la salle de bain, car la ventilation, l’humidité et les particules dans l’air peuvent affecter son fonctionnement.
Le détecteur doit idéalement être placé à une hauteur de 1,5 à 2 m, à environ 20 cm du mur et à plus de 10 cm d'autres objets. Il doit être à l'abri des courants d'air et ne pas être exposé en plein soleil.
Le détecteur doit rester à la même place pendant toute la période de mesure de trois mois.

Pourrais-je aussi être exposé(e) au radon sur mon lieu de travail ?

Sur le lieu de travail, le radon constitue également un danger potentiel pour la santé des travailleurs et doit donc être traité comme un facteur de risque à contrôler.

Une mesure du radon est simple et peu coûteuse. Elle se fait par un ou plusieurs détecteurs passifs qui sont exposés pendant trois mois dans un local adéquat du lieu de travail. Si une partie du lieu de travail se trouve en sous-sol, c'est là qu'il faut nécessairement mettre un ou plusieurs détecteurs. En plus, un ou plusieurs détecteurs doivent être mis dans des zones homogènes au rez-de-chaussée. Une zone homogène est une zone dont les caractéristiques physiques (type de mur, type de sol, type de fondations, sous cave ou non, ventilation, température, ouvertures, etc.) sont identiques. En général, un détecteur doit être placé par zone homogène de 200 m². On mesure de préférence dans des zones avec haute occupation (bureaux, ateliers,...) plutôt que dans des zones peu occupées (comme un dépôt).

En savoir plus :

J’envisage de construire. Comment puis-je protéger mon habitation contre le radon ?

Si vous envisagez de construire, vous pouvez prendre des actions préventives face au radon. Celles-ci sont d'ailleurs plus faciles à mettre en œuvre pendant la construction qu'après.

De façon générale, les solutions préventives font appel à deux principes : limiter l'entrée du radon et/ou évacuer l'air chargé de radon.

En savoir plus :

Que dois-je faire si le taux de radon est trop élevé dans mon habitation/sur mon lieu de travail ?

Plusieurs méthodes existent pour réduire le taux de radon dans un bâtiment. Comme pour les méthodes préventives, les méthodes curatives visent à créer une barrière étanche contre le radon et/ou à évacuer l'air chargé en radon. Certaines sont très faciles à mettre en œuvre et peu coûteuses, d’autres impliquent un diagnostic approfondi de la situation ou des travaux plus importants.

En savoir plus :