Aller au contenu principal

Exploitation à long terme (LTO) des centrales nucléaires belges

Exploitation à long terme (LTO) des centrales nucléaires belges

En 2015, le gouvernement belge a décidé d'autoriser l'exploitation à long terme de 3 réacteurs nucléaires (Tihange 1, Doel 1 et Doel 2) jusqu'en 2025. L’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a effectué une analyse de sûreté pour cette période d'exploitation prolongée et a ensuite imposé des travaux à l'exploitant, ENGIE Electrabel, afin de s'assurer que ces 3 réacteurs soient conformes aux dernières normes de sûreté. Ces travaux portent le nom de Long Term Operation (LTO). Par la suite, ENGIE Electrabel a élaboré des plans d'action visant à réaliser ces travaux lors de chaque arrêt périodique des réacteurs et suivant un calendrier précis.

L'AFCN et Bel V continuent à suivre de près la mise en œuvre de ces plans d'action via des réunions de travail périodiques et après chaque arrêt de ces réacteurs.

Depuis le dernier arrêt des réacteurs en 2019, les derniers points d'action de ces travaux LTO sont en train d'être finalisés. L'AFCN n'autorise pas le redémarrage des trois réacteurs tant que tous les points d'action ne sont pas pleinement mis en œuvre. Pour Doel 1 et 2, les travaux ont été achevés entre-temps. Les 29 et 22 mai 2020, respectivement, l'AFCN a donné le feu vert au redémarrage de ces réacteurs.

Notes et rapports

Approche globale

Doel 1 & Doel 2

Tihange 1

 

Date de la dernière mise à jour : 
29/05/2020