Aller au contenu principal

Entreposage

Entreposage

L'entreposage consiste en la mise en colis de déchets radioactifs dans une installation nucléaire appropriée, dans l’intention de les récupérer pour les étapes futures de leur gestion.

En fonction du type de déchets et de leur radioactivité, les déchets radioactifs peuvent être entreposer temporairement pour une période appropriée (au regard de la législation actuelle en Belgique) sur le site de l'installation, ou de manière centralisée et pour une période plus longue, dans l’attente d’une solution définitive, comme cela se fait actuellement sur le site de Belgoprocess.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles il convient de stocker les déchets radioactifs.

Par exemple :

  • Permettre la diminution de la radioactivité pour les déchets de faible activité de manière à ce qu’ils atteignent un niveau si bas qu’ils puissent ne plus être considérés comme radioactifs et donc être libérés du contrôle réglementaire ;
  • Recueillir et accumuler une quantité suffisante de déchets radioactifs avant leur transfert vers un autre établissement pour le traitement/conditionnement ou enfouissement ;
    • Il faut toutefois noter que la législation belge impose que la présence dans l'établissement autorisé de sources radioactives ou autres substances radioactives inutilisées pendant 5 ans et pour lesquelles aucun usage ultérieur n'est prévu au sein de l'établissement doit être justifiée (20/07/01 ARBIS (fgov.be).
  • Permettre la diminution de la production de chaleur résiduelle, associée au processus de décroissance radioactif, pour les déchets de haute activité

Principales installations d'entreposage en Belgique

En Belgique, les déchets radioactifs conditionnés en attente de leur mise en dépôt sont stockés temporairement dans des bâtiments d'entreposage appropriés sur le site Belgoprocess.  A ce jour, Belgoprocess dispose dans ces entreposages des volumes suivants :

  • 432 m3 de déchets de haute activité ;
  • 3 885 m3 de déchets de moyenne activité ;
  • 18 601 m3 de déchets de faible activité.

Les déchets de haute activité ne représentent qu’un faible volume (1,4% de tous les déchets) bien que ceux-ci contiennent la grande majorité des radionucléides (98% de la radioactivité totale). Les déchets de haute activité se composent principalement de déchets vitrifiés qui furent rendus à la Belgique après le retraitement en France (La Hague) des éléments de combustibles usés des centrales nucléaires belges.

La politique nationale actuelle pour la gestion du combustible usé provenant des centrales nucléaires commerciales est l’entreposage provisoire sûr du combustible usé, suivi du retraitement ou du stockage définitif. Actuellement, les éléments de combustibles usés sont temporairement entreposés sur les sites des centrales nucléaires de Doel et Tihange. L’entreposage des assemblages de combustible usé se fait sous eau, en piscine, à Tihange et à sec, en conteneur/emballage, à Doel. Ces installations d’entreposage arrivaient cependant à saturation. Cette perspective, ainsi que de l’arrêt de l’exploitation des unités nucléaires, et des piscines de désactivation des assemblages de combustible usé qui en dépendent, engendraient un besoin de capacités d’entreposage supplémentaires.

En 2018, la demande de licence a été introduite par ENGIE Electrabel pour construire et exploiter une nouvelle installation d’entreposage à sec de combustible usé (SF²) sur le site de la centrale nucléaire de Tihange. Le processus d'autorisation (examen, consultation du public et autres instances de conseil) a eu lieu en 2019 et la licence a été accordée par un arrêté royal en janvier 2020. Les activités de construction pour Tihange ont débuté début mai 2020 avec l'objectif de rendre le bâtiment opérationnel en 2023. Une procédure similaire a été suivie pour une nouvelle installation d’entreposage à sec dur le site de Doel. La demande d'autorisation a été introduite en 2020 et la licence accordée en 2021, l'objectif étant que le bâtiment de stockage soit opérationnel au premier trimestre 2025. Ces nouvelles installations (SF² Doel et SF² Tihange) sont conçues pour une durée d'exploitation de 80 ans.

En savoir plus :

 

 

Date de la dernière mise à jour : 
05/08/2022