Aller au contenu principal

Belgoprocess

Belgoprocess

Belgoprocess, la société responsable de la gestion des déchets radioactifs, a demandé une modification et extension de l’actuelle autorisation de démantèlement de son site 2, implanté à Mol. Ce site est autorisé en tant qu’établissement de classe I.

Dans le cadre de cette demande, Belgoprocess sollicite l’extension de son autorisation de démantèlement à plusieurs installations qui seront démantelées dans les années à venir.

L’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a déclaré la demande complète et a établi que les activités projetées ne comportent aucun risque pour les riverains ou l'environnement. Le 3 octobre 2019, le Conseil scientifique de l’AFCN a émis un avis préalable provisoire favorable.

La demande a ensuite été transmise aux communes situées dans un rayon de cinq kilomètres autour du site, soit Dessel, Mol, Geel, Retie et Balen. Ces communes doivent formuler un avis sur la demande et organiser une enquête publique. Tout commentaire ou objection peut être déposé pendant la durée de l'enquête publique. Les collèges du bourgmestre et des échevins émettront ensuite l’avis sollicité. Une fois que les avis des communes auront été reçus, la province d'Anvers sera à son tour consultée.