Aller au contenu principal

Belgoprocess

Belgoprocess

Autorisation accordée pour un nouveau bâtiment d'entreposage

Belgoprocess, la filiale industrielle de l'ONDRAF (l'organisme national responsable de la gestion des déchets radioactifs en Belgique), est autorisée à accueillir sur le site à Dessel un nouveau bâtiment d'entreposage. Le 29 octobre 2019, la société avait déposé une demande d’autorisation à l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) à ce sujet.

Concrètement, il s’agit d'une extension de l’autorisation d'exploitation existante pour le site 1 de Belgoprocess. Il y aura désormais un nouveau bâtiment pour le stockage des déchets radioactifs conditionnés affectés par la réaction ASR. Début 2013, lors d'une inspection de routine dans un bâtiment d’entreposage de Belgoprocess, un débordement de gel avait été observé sur plusieurs fûts. Après enquête, il s’est avéré que la formation de gel était due à une réaction chimique alcali-silice, et donc en aucun cas à une réaction radiologique. Les fûts concernés, dont la probabilité de débordement de gel est la plus élevée, seront transférés des bâtiments d’entreposage actuels vers le nouveau bâtiment afin de bénéficier d’un meilleur suivi.

Avant la délivrance de l'autorisation, une enquête publique a été organisée dans les communes de Dessel, Geel, Kasterlee, Mol et Retie, toutes situées dans un rayon de 5 kilomètres autour du site nucléaire. La députation permanente de la province d'Anvers a également été autorisée à émettre un avis concernant cette demande d'autorisation.

L’AFCN a ensuite soumis tous les avis et objections au Conseil scientifique des rayonnements ionisants pour avis. Le Conseil scientifique des rayonnements ionisants a émis un avis positif le 11 septembre 2020. Enfin, le dossier complet a été soumis au Roi pour décision. Cela a donné lieu à la publication de l’autorisation au Moniteur belge le 16 octobre 2020.

 

Date de la dernière mise à jour : 
27/10/2020