Aller au contenu principal

Nos métiers

Nos métiers sont organisés autour de 3 pôles :

Anticiper, informer et réglementer

La protection contre les dangers des rayonnements ionisants repose nécessairement sur un processus d’anticipation des risques. Des actions de sensibilisation et de prévention sont menées dans ce sens par l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN). L’amélioration continue des normes de protection, sous forme de guide ou d’initiative réglementaires, le plus souvent au sein de groupes internationaux d’experts, supporte ce processus et dépasse le caractère contraignant de ces normes.

Autoriser et contrôler

L’autorisation est la première étape du contrôle qu’exerce l’AFCN. Selon les dispositions réglementaires qui composent cette autorisation, l’agence y pose les conditions particulières qui devront être respectées, par exemple, lors de l’exploitation d’une installation ou durant un transport de substances radioactives. En parallèle, elle contrôle le respect de ces conditions d’autorisation. Elle met en œuvre un système de surveillance qui, sur base de contrôles et de mesures, lui permet de vérifier l’exercice correct des pratiques utilisant la radioactivité et de détecter les situations anormales. Le cas échéant, l’AFN peut intervenir sans délai et mettre en œuvre ses moyens de coercition en cas d’infraction à la réglementation.

Gérer l’imprévu

Malgré les actions de prévention et de contrôle mises en œuvre par l’AFCN, certaines anomalies peuvent apparaître. Préventivement, l’agence développe les procédures adéquates, en concertation avec ses stakeholders, pour assurer une notification rapide et une réaction efficace des acteurs concernés en cas d’incident ou d’accident.

Se tourner vers l’avenir

Pour progresser, l’expertise en matière de protection contre les dangers des rayonnements ionisants doit sans cesse être remise en question. Cette évolution passe forcément par un travail intensif au niveau de la communauté internationale, par des échanges permanents avec les stakeholders, par la promotion et le suivi des activités scientifiques et par la formation continue des acteurs du secteur.