Aller au contenu principal

Comment la gravité d’un événement nucléaire ou radiologique est-elle déterminée ?

Pour classer un événement sur l’échelle INES, les experts tiennent compte de trois critères :

  • Critère 1 : conséquences pour l'homme et l'environnement
    Ce critère se divise en deux sous-critères :
    • Rejet dans l'environnement : l'événement est classé entre les niveaux 4 et 7 en fonction de la nature et des quantités de substances radioactives rejetées 
    • Exposition de personnes : l'événement est classé entre les niveaux 1 et 5 en fonction de la dose reçue par une ou plusieurs personnes et en fonction du nombre de personnes.
       
  • Critère 2 : conséquences pour l'installation
    Ce critère concerne les événements qui endommagent l'installation ou qui peuvent entraîner des conséquences pour les travailleurs au sein de l'installation, mais où ces conséquences restent négligeables à l'extérieur du site. Ces événements sont classés entre les niveaux 2 et 5.
     
  • Critère 3 : dégradation de la « défense en profondeur »
    La défense en profondeur est l'ensemble des systèmes, des contrôles et des procédures de sûreté, centrés sur une succession de barrières empêchant la dispersion des substances radioactives. Elle consiste en différents niveaux de défense indépendants : une défaillance d'un niveau n'entraîne pas de conséquences physiques, car le niveau supérieur limite la défaillance du niveau précédent. Elle consiste en différents niveaux de défense indépendants : une défaillance d'un niveau supérieur limite la défaillance du niveau précédent. Les événements impliquant une dégradation de la défense en profondeur sont classés entre les niveaux 1 et 3. Ce critère n'est pas uniquement appliqué pour les installations nucléaires, mais également pour l'utilisation de sources radioactives et le transport de matières radioactives.

En savoir plus :