Aller au contenu principal

Découverte d'une source orpheline radioactive chez un ferrailleur – INES 1

Le mercredi 5 octobre 2016, un portique de détection a repéré deux sources radioactives dans un chargement de ferraille à son entrée chez un ferrailleur de la province de Liège. Le ferrailleur a réagi correctement et a demandé l'aide du fournisseur du portique et d'un expert agree de Controlatom, qui ont localisé et isolé les sources. Il s'agissait de deux sources de Césium-137 d'une activité totale d'1,74 gigabecquerel. Elles ont été transférées le 7 octobre 2016 vers Belgoprocess à Dessel, pour retraitement et stockage temporaire. L'ONDRAF, l'organisation chargée de la gestion sûre des déchets radioactifs en Belgique, a organisé le transport. Le coût de la gestion future de ces deux sources orphelines, depuis leur caractérisation jusqu'à leur stockage définitif, est couvert par un fonds spécial, le Fonds d'insolvabilité de l'ONDRAF. Ce fonds est alimenté par les producteurs belges de déchets radioactifs.

L'AFCN enquête actuellement pour savoir d'où proviennent ces sources et comment elles ont atteri dans le chargement de ferraille.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 sur l'échelle INES. INES (International Nuclear Event Scale) est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Étant donné que l'enquête est encore en cours, il n'a pas encore été déterminé si cet événement a eu un impact sur le bien-être du personnel, de la population ou de l'environnement.