Aller au contenu principal

Applications médicales des rayonnements ionisants

  1. Utilisation des rayonnements ionisants
  2. Radiologie
  3. Médecine nucléaire
  4. Radiothérapie
     

Utilisation des rayonnements ionisants

Les rayonnements ionisants sont utilisés dans le domaine médical à des fins tant diagnostiques que curatives.

Le terme « imagerie médicale » regroupe les différentes techniques médicales qui permettent de visualiser le corps aux fins suivantes :

L'imagerie médicale est indispensable pour :

  • poser des diagnostics
  • réaliser des bilans d'extension d'une maladie
  • détecter des maladies et en assurer le suivi
  • apporter une aide lors d'interventions médicales
  • évaluer les traitements.

L’imagerie médicale est divisée en deux domaines : la radiologie (y compris son utilisation en dentisterie) et la médecine nucléaire. Dans chaque domaine, différents types d’examens peuvent être proposés aux patients.

La dose de radiation dépend de l'examen d’imagerie appliquée et du nombre d’examens subis.

  Sources du rayonnemnet Durée d'exposition naturelle nécessaire pour atteindre la même dose
Activités de la vie quotidienne 4 heures dans un avion pour passager (en raison de l'altitude plus élevée et de l'atmosphère raréfiéeà 1 jour
7 jours de ski en montage 1 jour
Radiographie Radiographie de l'abdomen 3 mois
Radiographie du bassin 4 mois
Radiographie de la colonne lombaire (vue de face) 2 mois
Radiographie de la colonne lombaire (vue latérale) 3,5 mois
Radiographie pulmonaire (vue de face) 14 mois
Radiographie pulmonaire (vue latérale) 3 jours
Radiographie pulmonaire (vue de face, en position couchée) 10 jours
CT-scan CT-scan de l'abdomen 4 ans
CT-scan de la colonne lombaire 4 ans
CT-scan de la tête 8 mois
CT-scan des sinus 1 mois
CT-scan pulmonaire 21 mois
Médecine nucléaire Examen du squelette 19,5 mois
Examen de la thyroïde 3 à 9 mois
Examen de l'irrigation des poumons 9 mois
Examen de l'irrigation du cerveau 20 mois
Examen des reins 5 à 6,5 mois
Examen du reflux gastrique 2 mois
Examen des voies biliaires 11 mois
Examen de l'irrigation du coeur 15,5 à 26 mois
Examen du fonctionnement ventriculaire 19 mois
Examen PET 22 mois
Dentisterie Deux radiographies ordinaires des dents 1 jour
Radiographie d'une mâchoire complète (orthopantomogramme/cliché panoramique) 1 jour
Conebeam CT 2 à 20 jours

Source : www.pasderayonssansraisons.be

Le choix du bon examen n’est pas toujours évident. Chaque situation est différente, comme l’est chaque patient. Le choix de l'examen d’imagerie dépend donc de plusieurs facteurs. Un bon examen pour une affection donnée n’est pas nécessairement la bonne approche pour une autre. Chaque méthode a ses points forts et ses points faibles. Quel que soit l'examen retenu, il est indispensable d’appliquer les principes de base de la radioprotection. Dans un souci de radioprotection du patient et pour faciliter le choix du médecin, la Société Belge de Radiologie a émis des recommandations en matière de demande d'examen d'imagerie médicale qui indiquent l’examen le plus approprié pour une affection donnée. Comme implicitement mentionné ci-dessus, il sera cependant peut-être nécessaire de choisir un autre examen pour un patient donné.

En radiothérapie, les patients se voient administrer localement des doses élevées de rayonnements dans le cadre du traitement de leur cancer. Ces doses élevées servent à combattre les cellules malignes, tandis que l’on prend soin d’épargner dans la mesure du possible les tissus sains avoisinants.