Aller au contenu principal

Principe de « défense en profondeur »

Un niveau élevé de sûreté nucléaire signifie que des mesures préventives suffisantes sont prises pour éviter que la population et l'environnement ne soient exposés à des doses de rayonnements ionisants inacceptables.

Afin de se protéger contre une défaillance potentielle des équipements ou des interventions humaines, on applique le principe de « défense en profondeur ».

Il s’agit d’une mise en place hiérarchisée de différents niveaux d’équipements et de procédures variés pour prévenir la multiplication des incidents de fonctionnement prévus et maintenir l’efficacité des barrières physiques placées entre une  source de rayonnements ou des matières radioactives et les travailleurs, les personnes du public ou l’environnement, dans différentes conditions de fonctionnement et, pour certaines barrières, en conditions accidentelles.

Ce concept de défense en profondeur est mis en œuvre dans le but de :

  1. minimiser l'impact des risques externes, y compris extrêmes, d'origine naturelle ou humaine involontaire ;
  2. prévenir un fonctionnement anormal ou les défaillances ;
  3. maîtriser un fonctionnement anormal et de repérer les défaillances ;
  4. maîtriser les accidents de conception ;
  5. maîtriser les conditions d’extension de la conception et notamment de prévenir la progression des accidents vers des accidents graves et d'atténuer les conséquences des accidents graves
  6. de permettre la gestion des situations d’urgence

Le principe de défense en profondeur est appliqué aussi bien lors de la conception que pendant l'exploitation des établissements nucléaires.