Aller au contenu principal

Surveillance médicale

Les travailleurs, y compris les étudiants, les stagiaires et les travailleurs contractants (soit via l’exploitant chez qui ils agissent, soit via leur propre employeur) doivent bénéfier d’une surveillance médicale par un médecin du travail pourvu d’un agrément en radioprotection.

Ce médecin examine périodiquement les travailleurs et déclare s’ils sont aptes à travailler en présence de rayonnements ionisants. Il statue également sur l’écartement ou le maintien d’un travailleur à son poste (notamment suite à un dépassement de dose ou à une déclaration de grossesse).

C’est également lui qui consigne les doses du travailleur dans son dossier médical, les suit de près et les interprète d’un point de vue médical. Il collabore étroitement avec l’expert en contrôle physique dans le cadre de l’analyse des risques, de la détermination des doses et de la gestion d’éventuels incidents radiologiques.

Un médecin indépendant peut prendre le médecin de son choix pour l’interprétation médicale de ses doses mais il est préférable qu’il soit suivi par le médecin du travail agissant pour l’exploitant chez qui il agit.  Ce dernier est en effet bien au courant des risques sur place.